L'histoire Le professeur Les artistes Galeries Historique Catalogue médias Recherche actuelle Éducation
Éducation

Unité d'enseignement de l'art Inkameep

Leçon 1: Pétroglyphes et pictogrammes



Image Catalogue: 0100, Élèves copiant des peintures rupestres
[figure 3. Élèves copiant des peintures rupestres]
Image Catalogue: 0100

À la découverte d'images du passé

Anthony Walsh découvrit assez tôt des peintures rupestres attribuées aux peuples des Premières Nations qui dataient de générations antérieures, peut-être de plusieurs siècles auparavant. Les pétroglyphes sont des images gravées à la surface de rochers et les pictogrammes sont des peintures qui apparaissent souvent sur des parois rocheuses où, si elles sont protégées par un encorbellement, ont résisté au vent, à la pluie et à la neige pendant des années. Il s'agissait souvent de marques pour signaler une chasse, un évènement important comme une quête spirituelle ou un rite de passage vers l'âge adulte pour un jeune. Ils ont pu servir en d'autres occasions pour marquer un évènement historique ou servir de signe territorial.

Premiers principes pédagogiques

Ces marques anciennes ont dû avoir un sens pour les enfants d'Inkameep, de même que pour leurs parents et grands-parents. Il s'agit d'une forme d'art qui présente pour les élèves une signification et une pertinence personnelle et culturelle. On pourrait dire qu'il y a là un premier principe pédagogique -commencer dans le lieu même où se trouvent les élèves. De nos jours, on peut appeler cette démarche chevauchées dans les collines, excursion géographique ou pédagogique. La recherche a commencé par une excursion vers le site où le professeur encourageait les élèves à consigner les dessins en en faisant des croquis. La figure 3 est une photographie de Francis Baptiste, à gauche, et d'Ernest Baptiste, à droite, en train de faire des croquis de pictogrammes. Les dessins étaient réunis dans la salle de classe et installés au-dessus des tableaux comme on peut le voir sur la photo ci-dessous. Les croquis occupaient une place importante dans la classe et y introduisaient le monde extérieur. Les dessins confirmaient que les élèves étaient bien des artistes et que leur culture était importante. Cette activité attestait que l'école appartenait aux enfants et à la communauté.

Image Catalogue: 1963-113-017, Dessins d'élèves de peintures rupestres.
[figure 4. Dessins d'élèves de peintures rupestres]
Image Catalogue: 1963-113-017
Image Catalogue: 1963-113-011-d2 , Dessin conçu par un élève
[figure 5. Dessin conçu par un élève]
Image Catalogue: 1963-113-011-d2

La méthode d'Anthony Walsh comportait une deuxième étape importante: les dessins n'étaient pas présents à titre de référence historique, mais étaient des morceaux de vie pour les écoliers à mesure qu'ils en adaptaient les motifs à une utilisation réelle pour leurs vêtements (mocassins) ou d'autres accessoires utiles (sacs). La revitalisation d'une culture par le biais de l'interprétation et de l'innovation est un thème important de la pédagogie. Ou selon les paroles de Walsh: "et c'est ainsi que tout commença."

Dans l'exemple ci-dessus, nous voyons quelques images simplifiées. On peut deviner l'identité de certaines alors que d'autres sont difficiles à reconnaître. Il est probable que l'écolière, Bertha Baptiste, pressentait une sorte de lien avec les gens qui avaient créé ces signes et même peut-être un lien avec les images elles-mêmes.

Certaines œuvres conçues par les élèves (figure 5) pouvaient s'inspirer des pictogrammes ou trouvaient peut-être une origine plus immédiate dans les motifs repérés dans la vannerie ou les couvertures locales. Il s'agit probablement ici d'un dessin exposé en 1934 par la Royal Drawing Society.




Créer des idées et leur donner une suite pour la classe

  1. Beaucoup d'élèves ont chez eux un article qui a une certaine importance pour leur famille, qui a pu être acheté ou fabriqué par un grand parent ou un membre de leur famille. Il peut s'agir d'une œuvre textile comme une courtepointe ou un châle au crochet; d'un canard ou d'un bâton sculptés à la main; d'un souvenir acheté à l'étranger au cours d'un voyage. Ces articles peuvent servir de base à une discussion sur les caractéristiques artistiques originales tout autant que sur l'âge, la provenance et la chronique de leur acquisition ou de leur achat. Ou bien le professeur peut planifier une excursion dans un musée du patrimoine. Dans l'un ou l'autre cas, il faudrait demander aux élèves de dessiner le ou les articles comme forme d'étude de leur histoire familiale ou culturelle. Il s'agit de dessins d'objets et d'images plutôt publics.
  2. Les articles souvenirs s'associent généralement à des souvenirs importants. Beaucoup d'élèves possèdent des objets qui présentent une signification personnelle: de modestes cadeaux offerts par des amis comme un bracelet de St Valentin ou d'amitié; les photos de moments particuliers comme une remise de diplôme, ou d'un prix pour une victoire; ou des mots qui représentent des espoirs ou des souhaits. Il faudra peut-être un peu de temps pour reconnaître l'importance de ces objets et savoir lequel choisir si on doit les mettre dans une boite à souvenirs ou tout autre contenant. Choisissez un petit contenant comme une boite de chocolats qu'il faudra décorer; certains articles s'adapteront bien à la boite, d'autres devront être dessinés, photographiés ou photocopiés. On peut représenter d'autres articles en en faisant une description écrite ou en créant des reproductions à plus petite échelle. Le contenu peut rester caché à titre personnel mais il faudrait concevoir l'extérieur de la boite de façon à donner un indice sur la personnalité du donneur.
  3. Il existe de nombreuses façons d'aborder le développement d'un logo personnalisé. Il est possible d'inventer une police de caractères pour écrire votre nom ou vos initiales. Il est également possible d'explorer des symboles de votre patrimoine culturel -un animal symbolique qui représente l'identité d'une tribu ou d'un clan, un objet que l'on pourrait trouver sur un emblème familial, ou un nouveau drapeau représentant tous les drapeaux des pays d'où sont venus vos ancêtres. Il existe d'innombrables logos autour de nous qui sont habituellement conçus par des graphistes pour représenter à peu près tout des grandes sociétés aux organisations caritatives et aux équipes sportives. Adopter un logo personnel et le porter pendant une journée à l'école donnera aux élèves le sentiment qu'ils ont leur propre personnalité, originale et indépendante des compagnies comme Nike ou MacDonald.

Ressources: sites web et livres

Le site de Lascaux en France
http://www.culture.gouv.fr/culture/arcnat/lascaux/en/
Site intéressant qui offre une visite virtuelle des célèbres grottes peintes il y a environ 40.000 ans.

Site du Canadian Rockhound Magazine: The Mystery of B.C.'s Rock Art Paintings (Le mystère des peintures rupestres de B.C.)
http://www.canadianrockhound.com/2000/01/cr0004105_rockart.html
Cet article en ligne écrit par John Ratcliffe est très instructif et donne une bonne introduction aux pictogrammes de Colombie-Britannique.

Site du Provincial Museum of Alberta of Human History and Archaeology: What is Rock Art and where can I see it?
http://www.pma.edmonton.ab.ca/human/archaeo/faq/rockart.htm
L'information traite de sites éparpillés dans la partie méridionale de l'Alberta, et permettra de comprendre la peinture rupestre de diverses régions du Canada et plus.

Le Conseil canadien de l'enseignement de la géographie
http://www.ccge.org/ccge/english/teachingResources/lessonIdeas/tr_lesIdeas_rockArt.htm
Ce site web s'utilise comme ressource d'apprentissage; trois plans de cours sont fournis pour l'enseignement des pétroglyphes et des pictogrammes.

Site du lac Vaseux dans le sud de la vallée de l'Okanagan
http://www.vaseuxlakelodge.com/picto1.html
Ce site comporte de nombreuses photographies. Il y a de l'information didactique et une liste de références et de liens avec d'autres sites d'art rupestre en C-B.

Parc provincial Writing-on-Stone, situé dans le sud de l'Alberta
http://www.uleth.ca/vft/milkriver/wospp.html
Le site est bien illustré et donne une brève histoire et une description de la région et des Blackfoot, des liens avec d'autres sites de pétroglyphes et une visite virtuelle de la Milk River Valley et de l'art rupestre.

Art rupestre de BCLee
http://www-personal.umich.edu/~bclee/rockart/rockart.html
Ce site web possède d'excellentes photographies: la plupart sont du sud-ouest des États-Unis.

Livres

Dewdney, S. & Kidd, K. (1973). Indian rock paintings of the Great Lakes. Toronto, ON: University of Toronto Press.

Keyser, J. (1992). Indian rock art of the Columbia Basin. Seattle, WA: University of Washington Press.

Hill, B. (1984). Guide to Indian rock carvings of the Pacific Northwest Coast. Surrey, BC: Hancock House Press.

Wooding, F. (1982). Wild animals of Canada. Toronto, ON: McGraw Hill.

 



Suivante »» Leçon 2: Les chevaux et l'économie
Précédente »» Données historiques: avec les mots de Mr. Walsh